Rechercher

« L’empreinte » de Alex Marzano-Lesnevich

En alternant des épisodes de sa vie personnelle avec ceux d’un pédophile criminel, l’auteure du livre nous amène au fur et à mesure vers le dénominateur commun de leurs existences : le silence. Alex Marzano-Lesnevich a été dans son enfance incestée par son grand-père. Cette fois, les parents ne sont pas dans le déni et protègent leurs filles contrairement à ce qui se passe souvent (voir mon post précédent sur « Héritage et Milieu » de Vigdis Hjorth et le prochain post sur "Le

"Il serait temps d’être sérieuse" de P.D. JAMES

Avec son autobiographie en forme de journal intime, la reine du crime, Phyllis Dorothy James, réussit encore une fois à nous duper. Ce journal ne nous révélera rien de plus que ce que son autrice souhaite nous faire savoir. Mais cette forme donne à son écriture un ton nonchalant qui nous la rend trompeusement familière. Et nous fait naviguer entre son quotidien de romancière célèbre et ses souvenirs personnels. Au-delà des conférences littéraires et des voyages à travers le m

"Ecriture, Mémoires d'un métier" de Stephen King

Dans cette autobiographie, Stephen King évoque toute une série d’anecdotes sa vie toutes liées à l’écriture et à son métier d'écrivain. L'auteur de thriller écrit ses premières histoires avant ses 10 ans, en s'inspirant des histoires fantastiques qu'il lit dans les magazines. Au lycée, il prend son premier cours d'écriture lors d'un stage comme journaliste dans les pages sports, quand son chef de rédaction élimine tous les mots inutiles de sa retranscription du match. "Ecritu

"L’autobiographie en France" de Philippe Lejeune

En entrant dans le monde professionnel de l’autobiographie, je suis très vite tombée sur le nom de Philippe Lejeune. Il faut dire que ce chercheur n’a cessé d’analyser – sur le plan historique, psychologique, poétique et critique – cette forme littéraire qu’il distingue des Mémoires ou des journaux intimes. Fondateur de l’association pour l’autobiographie et le patrimoine autobiographique, Philippe Lejeune constate qu’«on a assisté à une véritable explosion de l’écriture auto