Rechercher
  • judith veil

« Le Vertige » et « Le ciel de la Kolyma » de Evguenia Guinzbourg

Evguenia Guinzbourg, 30 ans, intellectuelle du parti communiste à Kazan, est arrêtée lors de la grande purge stalinienne de 1937. Elle est emprisonnée pendant deux ans dans un isolateur politique, puis dix ans dans les camps de travaux forcés soviétiques et confrontée à l’incohérence et la cruauté des bourreaux, aux conditions de vie effrayantes des camps. Cette professeur d’Histoire et journaliste se souvient de chaque nom et décrit la grandeur d’âme et les mesquineries que provoque le cataclysme.

Comment rester humain lorsque la société est embrigadée dans un système de destruction absurde et monstrueux ? Alors que beaucoup s’aveuglent sur la culpabilité de Staline, elle insiste sur le nécessaire (et toujours actuel) réajustement des valeurs quand la réalité contredit l’idéologie.

Dans cet enfer, Evguenia Guinzbourg puise sa force dans la poésie et l’amitié. En 30 ans, j’ai relu ce livre une dizaine de fois, pour retrouver cette pensée qui refuse d’être corrompue par le malheur.

#EvgueniaGuinzbourg #Biographie



5 vues0 commentaire